Photo trouvée sur le net

Ces derniers jours, le monde nommé Monde Musulman vient de nous offrir la preuve de sa solidarité sélective. Une solidarité envers la minorité religieuse des Rohingyas. Pourquoi je la considère comme une solidarité sélective ? Quelle est la raison qui m’a poussé à rédiger ces lignes ? Et pourquoi y a-t-il une propagande et une désinformation au profit du Monde Musulman ?

J’aimerai éclaircir certains points avant de donner des réponses. Il faut tout d’abord comprendre et analyser objectivement les raisons du conflit qui oppose le gouvernement Birman à la minorité Musulmane Rohingyas. Certes, je n’approuve pas ce nettoyage ethnique contre la population Rohingyas ou contre quelconques autres populations, néanmoins, il ne faut surtout pas tomber dans l’erreur. La fin du dix-neuvième siècle a connu une immigration de masse des populations Rohingyas du Bangladesh vers la Birmanie, soutenue par la politique coloniale du Raj Britannique [Régime colonial que connaissant le sous-continent indien de 1858 à 1947]. Les britanniques offrirent de multiples privilèges à la communauté Rohingyas, voir même des privilèges administratifs. Lors de la guerre de 1824 à 1826 entre l’empire britannique et la Birmanie, les Rohingyas ont combattu du côté des britanniques, puis après la seconde guerre mondiale ils ont soutenu les britanniques contre le mouvement indépendantiste Birman, ce qui a poussé ces derniers à considérer les Rohingyas comme étant des traitres. (1) (2)  Et de là vient leur persécution.

Pour répondre à la première question, j’ai défini la solidarité musulmane comme étant sélective puisque à mon avis la majorité des musulmans exposent leur solidarité uniquement envers ceux qui sont musulmans, c’est exceptionnel de voir des musulmans être solidaire avec d’autres groupes religieux ou même avec d’autres branches de l’islam. Imaginez une seule seconde que les Rohingyas n’étaient pas musulmans ! aurions-nous vu les musulmans protester contre l’ethnocide ? Je ne donnerai pas de chiffres statistiques, mais j’ai l’entière conviction que la majorité n’aurait jamais fait le geste de montrer sa compassion envers ce groupe ethnique. Les preuves sont sur les réseaux sociaux, les commentaires hostiles envers les américains avant et après l’ouragan Irma de septembre 2017, certains disait que c’était un châtiment de dieu, d’autres remerciaient dieu d’avoir lancé un de ses soldats contre les mécréants et d’autres se frottaient de joie en voyant la tristesse des américains. Et c’est pour cela que j’ai qualifié la solidarité musulmane comme étant une solidarité sélective. [Et les exemples ne manquent pas].

La raison qui m’a poussé à écrire ces lignes est l’amertume de cette société musulmane qui fait la victime et la communauté persécutée alors qu’aucun musulman n’a protesté contre le génocides barbares de l’Etat Islamique commis contre les chrétiens, les Yazidis, ou bien même contre les chiites.

Depuis deux ou trois ans, nous voyons dans les réseaux sociaux des photos étalant des hommes brulés-vifs, des enfants torturés, des corps incinérés, en mentionnant bien en large que ces victimes sont de pauvres musulmans sans défense qui se font torturer et tuer par le gouvernement Birman, alors qu’en réalité certaines de ces photos datent depuis la guerre d’Indochine et d’autres montrant des rituelles hindous et d’autres ont été prises après des catastrophes naturelles. Le monde musulman désinforme et lance sa machine de propagande pour obtenir de la sympathie afin de corriger son image devant la communauté internationale et de promouvoir ses tentacules dans le monde entier en espérant le conquérir comme cela est mentionné dans ses livres de patrimoine.  

 

(1)    : https://books.google.fr/books?id=jIxCUXI38zcC&pg=PA263&dq=Rohingya+arakan&hl=fr&sa=X&ei=noLsT_nfHIfg8AP07-TzBQ&redir_esc=y#v=onepage&q=Rohingya%20arakan&f=false

(2)    : http://www.sciencespo.fr/ceri/fr/alterinter/birmanie-violences-et-apartheid-contre-les-rohingyas

 

 

Par : Azzedine Derradj