thumb

 

Depuis la révolution industrielle, et durant plusieurs décennies, les individus qui forment nos sociétés contemporaines ont vu leur mode de vie changer progressivement pour un bénéfice illusoire. L’homme d’aujourd’hui, depuis son enfance, est programmé à la consommation planifiée, or il aura perdu son Libre Arbitre bien avant qu’il ne soit en âge de choisir. Et ceci est l’un des fruits amers de la mondialisation et de la globalisation non-humaniste propagée par les idéologies dévastatrices afin de créer un monde à leur image.

L’homme a troqué sa nature humaine acquise au fil de l’évolution contre un esclavagisme moderne et légitimé par des institutions exploiteuses. Depuis plus d’un siècle l’homme est obligé de consommer des aliments qui portent atteinte à sa santé physique et le propulsent dans la maladie, et qui, souvent, cette situation est irréversible et mortelle. Les sociétés d’aujourd’hui n’ont pas la possibilité de choisir lorsque le système en place ne leur propose aucune autre offre sur le marché.

Aujourd’hui, l’émergence de la globalisation bestiale non-humaniste n’a pas épargné le monde des idées et de la pensée. Les individus qui forment les différentes sociétés à travers le globe sont autoprogrammés à penser et à redire ce que le système leur enseigne et leur informe. L’homme moderne n’a plus le droit de penser à son aise, il est obligé de faire circuler les idées sans la moindre étude ni la moindre critique.

Depuis son jeune âge, l’enfant qui sera demain adulte, est autoprogrammé à ne pas opposer de résistance intellectuelle contre tout ce que le système lui enseigne dans les établissements scolaires et universitaires, il est dépourvu de tout sens critique à l’égard du programme éducatif proposé, ce qui engendre par la suite une fanatisation qui ne conduira à aucune prospérité possible dans le domaine d’échange d’idées et de la créativité. Ce système, dépourvu de toute morale, besogne pour imposer uniquement ses idées, par crainte de perdre ses privilèges et voir un monde harmonieux d’idées, en instrumentalisant les écoles et les universités à son propre programme il empêche les écoliers et les universitaires de faire un diagnostique et une analyse correcte et objective sur un fait historique par exemple.

La liberté de penser a été au fil des siècles strictement interdite et blasphématoire dans la plupart des religions. Cependant, certaines religions ont pu évoluer et se sont réformées et ont accepté la modernisation, et d’autres religions sont toujours despotiques et interdissent toute sorte de liberté de penser contraire à leur morale. Ceci nous a engendré des générations d’endoctrinés fanatiques de la Pensée Unique.

Plusieurs facteurs entrent en jeu dans l’auto-programmation de la pensée intellectuelle des individus, ce qui les pousse à consommer l’information telle qu’elle leur a été présentée sans pouvoir l’analyser ou exposer un avis. Aujourd’hui il est plus que nécessaire et en urgence que les gens apprennent à avoir un sens critique à tout ce qui les entoure, afin de faire évoluer la pensée et participer à l’échange d’idées.

 

Par : Derradj Azzedine