42155140_282068802520135_1115476652575424512_n

On entend tous ce mythe : que le gras fait grossir et cause beaucoup de maladies surtout cardio-vasculaires, et en arrêtant de manger le gras on va rapidement maigrir et conserver notre santé ! Cela n’est pas faut, mais ce n’est pas aussi tout juste, pourquoi ? Parce qu’il y a plusieurs types de gras, on a le bon gras qui est indispensable pour notre bonne santé, et le mauvais gras qui est nocif pour la santé.
Le bon gras est l’oméga 3 et l’oméga 6 ce qu’on appelle les gras polyinsaturés ou le bon cholestérol que l’organisme ne puisse synthétiser, on les retrouve dans les poissons, les fruits secs, les grains et Ils entrent dans la constitution des membranes cellulaires de tous les organes, les hormones et surtout le cerveau, sachant qu’il est l’organe numéro 2 le plus riche en lipides après le tissu adipeux. Sans oublier qu’ils sont les meilleures sources d’énergie pour les efforts musculaires intenses.
Le mauvais gras sont les gras saturé ou monoinsaturé, on le trouve souvent dans les viandes rouges, les huiles, le beurre etc., ce genre de gras peut être constitué par l’organisme à partir des hydrates de carbones, ce qu’on appelle le phénomène de stockage, mais ça ne veut pas dire qu’une petite quantité de mauvais gras va vous abîmer la santé. 

 - 1 / En ajoutant le bon gras dans nos assiettes nous permettra de nous sentir plus rassasiés du coup on aura moins l’envie de grignoter, parce qu’un régime pauvre en bon gras nous conduira à avoir toujours faim, ce qui est désagréable et on va lâcher et reprendre les mauvaise habitudes alimentaires par la suite.

 - 2 / Manger que des hydrates de carbones tels le pain, les pâtes, les gâteaux, va stimuler la sécrétion d’insuline qui a une action hypoglycémiante en provoquant le stockage de glucose produit à partir de l’ingestion des hydrates de carbones sous forme de gras dans le foie et au niveau des muscles, donc ajouter un peu plus de gras diminuera l’index glycémique de cette portion de glucides ingérée et moins l’insuline est sécrété moins le gras est stocké. 

 - 3 / Un manque en bon gras dans l’organisme peut avoir comme conséquences des problèmes psycho neurologiques : des crises de dépressions, des apathies, diminution du niveau de l’énergie… sans activité physique on ne brûle quasiment pas de calories, donc diminution de métabolisme, stockage et prise de poids… 

 - 4 / Pour les femmes, votre corps est fait pour la reproduction c'est-à-dire construire un bébé en bonne santé, dès la puberté le corps se met à se préparer pour cela et l’oméga 3 c’est l’élément essentiel dont le corps a indispensablement besoin pour ce phénomène et s’il n’ en trouve pas il vas commencer à stocker le gras généralement au niveau des fesses, des cuisses, des hanches et l’abdomen afin de compenser le manque d’oméga 3, à partir de cela on va dire que si on ajoute une quantité d’oméga 3 dans notre régime quotidien, le corps va se mettre automatiquement à se débarrasser de ce gras stocké.

 - 5 / Le gras fournit plus de calories que d’autres macronutriments, cela veut dire qu’on mangeant plus gras on aura plus d’énergie au cours d’un exercice physique ce qui permet de travailler plus intensément par conséquent le corps va puiser dans les stockages de gras pour engendrer de l’énergie nécessaire pour ces excises, en plus les omégas ont un effet d’augmentation de métabolisme et d’activation de la lipolyse pour dire même sans pratiquer le sport le phénomène de déstockage de graisses est assuré.

 - 6Les lipides font une grande partie dans les constituants des membranes de tous les organes , parmi eux les muscles , la peau etc... donc si on donne au corps assez de bon gras il ne sera pas obligé de stocker la graisse afin de compenser ses besoins.

 - 7 / Les besoins en gras diffèrent d’un corps à l’autre par exemple les femmes ont besoin plus de gras par rapport aux hommes, les sportifs par rapport aux autres individus. 

Il faut savoir qu’on ne doit pas dépasser une certaine quantité de bon gras consommée par jour parce que si on la dépasse le corps va également passer au phénomène de stockage. En outre, on sait que le gras est hypercalorique donc il peut avoir d’autres inconvénients surtout cardio-vasculaires s’il est consommer en excès.

Quelques conseils diététiques :
 - Essayez d’ajouter un peu plus de bon gras et diminuer le mauvais, en évitant de frire les aliments, contrôler la consommation des viandes rouges pas plus qu’une prise par semaine, les fast-foods etc.
 - Ajoutez environ une cuillère à soupe d’huile d’olive par jour est suffisant, manger le poisson de 2 à 3 fois par semaine, ajouter les grains de chia, de lin et de tournesol dans un ou deux repas de la journée sans abus.
 - Au lieu de prendre des chips comme snack remplacez les avec des amandes, des cacahuètes ou d’autres fruits secs et pas plus d’une cuillère à soupe de beurre de cacahuète par jour.
 - Associez tout cela à un régime alimentaire équilibré fait de 60% hydrates de carbones, 30% protéines, 10% gras sans négliger l’apport des fibres.
Un dernier mot, « La modération est la clé à notre satisfaction »

Par : Lydia Messad

Sources ce cet article :

https://www.pourlascience.fr/sd/medecine/les-acides-gras-et-la-sante-6463.php

https://www.bodybuilding.com/content/how-eating-more-fat-helps-you-lose-more-weight.html

https://www.naturaforce.com/blog/2017/01/22/bienfaits-omega-3-sante/

https://www.lanutrition.fr/les-news/les-omega-3-accelerent-la-perte-de-poids 

https://www.naturaforce.com/blog/2018/03/02/omega-3-pour-mincir/