43592826_1732195873556940_8020598151058554880_n 

J’ai longuement réfléchi à la place que la femme occupe dans notre société, j’ai constaté que la femme est considérée tel un objet dans NOTRE société qu’on peut posséder en rien comme contrepartie. Elle est éduquée afin de combler la vie de l’homme de sa naissance à sa mort, assouvir ses désirs sexuels, lui donner des enfants, lui faire le ménage, lui cuisiner, l’entretenir, et cela, sans avoir aucun droit. N’est ce pas la parfaite définition d’un objet ?

Il est temps qu’hommes et FEMMES se réveillent. Il est temps que les femmes cessent d’être soumises, il est temps pour vous de ne plus avoir peur, il est temps de faire valoir vos droits car vous êtes avant tout humains avant d’être femme ou homme. Nous avons tous des rêves, des désirs, et des buts dans la vie. La femme et l’homme sont génétiquement différents certes, l’homme est doté d’une plus grande force physique que la femme, l’homme a plus de testostérone que la femme, et pour finir, nous avons tout les deux, deux sexes différents. Et pourtant, ce n’est pas la force physique ou le taux de testostérones qui à fait que nous sommes à la tête de la chaine alimentaire, mais bien notre cerveau Humain qui est le même chez les deux sexes. Maintenant la question qu’on doit se poser est : Qu’est ce qui fait de nous des humains ?

Les sentiments. Nous partageons hommes et femmes les mêmes sentiments, nous éprouvons de l’amour, de la colère, de la culpabilité, de la haine, de la tristesse, du chagrin ou encore de la jalousie. Nous sommes différents physiquement mais nos facultés mentales sont presque les mêmes. Nous sommes égaux et avons les mêmes valeurs. Il est grand temps que nous éduquions nos enfants dans ce principe d’égalité HUMAINES. Apprenez à votre fille qu’elle n’est pas la bonne de l’homme, et qu’elle n’a pas à avoir honte de ses rêves ou de ses désirs. Apprenez-lui à se faire respecter et à respecter autrui. N’apprenez-lui pas seulement à être femme, mais humaine. Apprenez à votre fils qu’il n’a pas à subir cette pression de « Prouver » sa masculinité dans la société. Ne lui apprenez pas seulement comment se faire respecter mais aussi comment respecter autrui. N’apprenez-lui pas seulement à être un homme, mais humain. Nous ne sommes plus dans la préhistoire, nous avons évolué et nous évoluons encore.

Pourquoi la femme doit être vierge et l’homme on s’en fou ? Pourquoi la femme doit être belle et l’homme on s’en fou ? Pourquoi la femme ne doit pas fumer et l’homme on s’en fou ? Pourquoi la femme ne doit pas sortir le soir et l’homme on s’en fou ? Pourquoi la femme ne doit pas jurer mais l’homme on s’en fou ? Pourquoi la femme doit se faire discrète mais l’homme on s’en fou ? Pourquoi la femme doit s’épiler et l’homme on s’en fou ?  Car tout ceci, ne sont rien de plus que des objectifications de la femme faite par l’homme qui voudrait la femme « parfaite » selon son idéal masculin. Alors qu’en fait, tout ceci ne sont que questions de principes. Par exemple, par principe, certaines femmes préfèrent préserver leur virginité, d’autres pas, ce principe est ancré par la culture et la tradition et parfois c’est juste un choix personnel. Celle qui a décidé de la perdre sa virginité elle ne mérite pas d’être jugée ni insultée. Ne reliez pas cela à la religion s’il vous plait.

A vous chers messieurs, chaque jour des femmes sont agréssées symboliquement (des paroles inappropriées, de la drague déplacé), violées par des inconnues, battues par leurs maris, subissent des attouchement à contre gré et sont harcelées publiquement. Ne vous est-il pas venu à l’esprit que cela aurait pu être votre sœur, mère, tante ou cousine ? Aucun être vivant ne mérite de subir de telles humiliations. Peu importe si la femme est nue, dépucelée, lesbienne, en minijupe ou en décolleté. Vous êtes des humains vous avez la faculté de canaliser vos pulsions et vous ne succombez pas à votre instinct contrairement aux animaux, vous pouvez vous contrôler et éviter les jugements, car on ignore les conditions et la situation que la personne traverse. Même la mort d’un condamné est soigneusement préparée afin que le condamné ne ressente aucune douleur. Et ceci, est une douleur quotidienne que chaque femme est contrainte de subir pour une simple raison elle est femme.

Apprenez à être humains avant d’être un homme ou une femme.

Par : El-Hamama El-Beida