29 mai 2018

Les étudiants, les responsables et Le Fou d’Allah

  Accusés à tort, surement par jalousie, des étudiants de l’université l’USTHB ont été agressés par un Fou d’Allah en ce mois de ramadan. Le chevalier des temps modernes s’est donné les pleins pouvoirs pour juger la foi des autres et être leur bourreau. Les évènements sont survenus lorsque Le Fou d’Allah avait jugé qu’un groupe d’étudiants, composé des deux sexes, a profané et souillé la sacralité du mois de ramadan en se rassemblant entre amis. En bon musulman, il n’a pas hésité à les injurier et à les traiter de mécréants.... [Lire la suite]