10 août 2018

Libéralisme et démocratie

L'égalité devant la loi conduit à requérir que tous les hommes aient aussi une même part à la confection des lois. Tel est le point où le libéralisme classique et le mouvement démocratique se rencontrent. Leurs intentions principales respectives sont cependant différentes. Le libéralisme (au sens où le mot était pris au XIXe siècle en Europe, et auquel nous adhérons tout au long de ce chapitre) vise essentiellement à limiter les pouvoirs coercitifs de tout gouvernement, qu'il soit ou non démocratique, tandis que le démocrate... [Lire la suite]

19 juillet 2018

Citoyen ou croyant ?

Ce ciel bleu, au-dessus des têtes des pauvres citoyens du monde arabo-musulman, est bourré de télévisions satellitaires. Des femmes en décolleté, d’autres en hidjab, d’autres ne ressemblent ni aux premières ni aux deuxièmes. D’autres barbus en kamis. D’autres en costards !   Des télévisions qui n’arrêtent, 24h sur 24h, de cracher du poison religieux dans l’esprit des jeunes en perte de repères et de culture éclairée ! Toutes sortes de poisons religieux extrémistes. Hautement installées, ces stars télévisuelles de... [Lire la suite]
11 juin 2018

Texte sur l'héritage par Med ARKOUN

  La Grande Ligne à le plaisir de partager avec vous un des textes du penseur et islamologue Algérien Mohammed Arkoun traitant sur la question de l'héritage dans les sociétés musulmanes.  "Quels sont les arguments et ressorts de la shariâ qui peuvent permettre de changer la question juridique de l'héritage afin de s'acheminer vers l'égalité ? Dans le cas de l'inexistence de ces ressorts, que préconisez-vous comme solution ?" Il n’y a pas de solution possible à la question de l’héritage des femmes par rapport aux hommes,... [Lire la suite]
Posté par WOLGL à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 mai 2018

Auto-programmation à la consommation intellectuelle

  Depuis la révolution industrielle, et durant plusieurs décennies, les individus qui forment nos sociétés contemporaines ont vu leur mode de vie changer progressivement pour un bénéfice illusoire. L’homme d’aujourd’hui, depuis son enfance, est programmé à la consommation planifiée, or il aura perdu son Libre Arbitre bien avant qu’il ne soit en âge de choisir. Et ceci est l’un des fruits amers de la mondialisation et de la globalisation non-humaniste propagée par les idéologies dévastatrices afin de créer un monde à leur... [Lire la suite]